Un ergonome ? Quesako ?

BureauxLa situation progresse quand même par rapport à il y a quelques années, mais, en général, lorsque je réponds à la question « Et toi, qu’est-ce que tu fais comme métier ? », mon interlocuteur ouvre assez souvent de grands yeux. De moins en moins, mais, comme parfois, il y a quelques contresens aussi, ça ne fait peut-être pas de mal de le redire.

On nous mélange régulièrement aux ergothérapeutes, ou alors le terme est connu mais on nous imagine principalement conseillant des bureaux et des chaises, ou fournissant les bonnes données biomécaniques pour fabriquer un poste, limitant notre expertise à une donnée d’entrée  dimensionnelle pour concevoir, indépendamment des autres facteurs entrant en ligne de compte sur un poste de travail.

 

Voici ce que pourrait être une définition du métier.

L’ergonome est le traducteur du travail ou de l’usage en besoins concrets, objectifs.

 

Peut-être est-ce trop résumé.

 

On pourrait aussi dire que notre travail, c’est de regarder les autres travailler. Ce serait un peu réducteur quand même ! Mais cela m’arrive de le dire pour provoquer un peu, et faire réfléchir. Détendre l’atmosphère aussi.

 

Commençons par ce qu’il n’est pas.

L’ergonome n’est assurément pas un fabricant de matériel, ou un concepteur de postes de travail. Il peut y contribuer, c’est vrai. Mais pas seulement, pas juste un morceau de situation de travail. Ce serait bien incomplet.

 

Le travail, partie cachée de l'iceberg

La démarche ergonomique, c’est regarder le travail dans tous les sens. Sans cette vision globale, transversale, qui regarde tous les facteurs qui modifient la façon dont la personne fait le travail, on ne verrait que le dessus de l’iceberg. On sait comme il est dangereux de naviguer en croyant qu’il n’y a rien de plus en-dessous…

 

Alors que si l’on s’intéresse, tout en même temps, à la disposition du poste, du lieu, au rythmes de travail, à la planification de la production, au management, aux compétences mises en oeuvre… on pourra découvrir ce qui se passe vraiment sous la surface. Ce qui dysfonctionne, et ce qui fonctionne bien, qu’il faut conserver. Les stratégies des salariés. Car ils en ont… même pour visser des boulons. Et ne pas les connaître, c’est décider en occultant le fonctionnement réel de votre organisation. Ce qui fait que cela produit bien, ou pas. Ce qui fait que vous avez des accidents, ou pas. En fait, ce qui produit de la valeur !

 

A cheval entre le travail de terrain et la stratégie

L’ergonome fait donc des allers-retours constants entre le travail très concret au plus près du terrain, le nez sur les machines parfois comme les opérateurs, pour comprendre, et la stratégie d’entreprise, la conduite de projet.

Réunion des enjeux stratégiques sur le terrainParce que si le compromis entre les grands enjeux dans l’entreprise n’est pas résolu au plus hauts niveaux, c’est sur le terrain qu’ils vont se percuter, et c’est l’opérateur/ salarié / agent qui devra le résoudre lui, dans l’action.

Avec plus ou moins de succès, des conflits possibles vu les points de vue différents de chacun sur ces questions.. des conflits qui se peuvent se solder tant par des troubles musculo-squelettiques (surtout si on y rajoute des composantes de travail intense physiquement), ou des risques psycho-sociaux.

 

Une expertise en participation et conduite de projet

L’ergonome est expert du fonctionnement de l’humain au trParticipationavail, de la compréhension du travail. Mais comme celui qui sait, c’est celui qui fait, il ne peut pas se passer pour autant de la participation des salariés. Bien au contraire. Le plus simple, c’est encore que les salariés parlent du travail eux-mêmes.

L’ergonome vous aide donc à construire les conditions nécessaires à la confiance réciproque pour que le dialogue sur le travail puisse avoir lieu, et être productif. Nous ne sommes pas là pour faire discuter, et que chacun reprenne son fonctionnement habituel.

L’utilité de mon rôle, c’est que votre entreprise en sorte grandie, que vous ayez appris les uns des autres. Pour que les choix qui seront faits soient en parfaite connaissance de cause, et que le dialogue se perpétue, pour vous aider simplement à faire vivre votre entreprise.

 

Je travaille pour que les conditions soient réunies au bon moment, avec les bonnes personnes, pour être capables de faire les bons choix dans vos projets.

 

Une expertise complémentaire aux concepteurs

DesignPar son expertise du fonctionnement humain, et de la conduite de projet intégrant le travail, l’ergonome est le complément idéal du concepteur, ingénieur, architecte, qui conçoit votre situation de travail, ou votre organisation. Il va y ajouter, au bon moment, les apports des besoins très concrets du travail pour que le projet soit fonctionnel. A condition de s’y prendre assez tôt…

 

Votre métier, c’est décider, ou, peut-être, dessiner, concevoir. Le mien, c’est enrichir vos critères de choix. Des choix plus fiables parce que basés sur une vraie connaissance du terrain.